Et de 3 pour l’Italie : Måneskin remporte le 65 concours Eurovision


26 mai 2021

C’est au bout du suspens que le nom du gagnant du grand-prix a pu être connu : Måneskin, le groupe représentant l’Italie avec le titre « Zitti e boni ». La France avec Barbara Pravi et la Suisse avec Gjon’s Tears, respectivement en deuxième et troisième place complète le podium.

La soirée démarre sans fioriture, la télévision néerlandaise a choisi de ne pas perdre de temps, juste le défilé des artistes - une tradition depuis Malmö - et une explication des règles de vote du public. La finale peut commencer.

Chype a la délicate mission d’ouvrir le compétition, en présentant une chanson très rythmé au air de Lady Gaga, histoire de mettre tout le monde dans l’ambiance. Le premier favori pour le titre à passer est la maltaise avec « Je me casse ». Passer 6ème dans la soirée n’est pas franchement l’idéal pour elle. Mais sa prestation aura été très applaudi par les 3500 spectateur du Ahoy Arena. 

Le public attendait la Grèce qui se présente en dixième position. En effet Stefania est un peu la locale de l’étape. Originaire de Grèce, elle a grandi et vit au Pays-Bas. Son titre « Last Dance » a plu au public. Elle précède l’un des grands favoris, le suisse Gjon’s Tears et son « Tout l’Univers ». Une prestation tout en mouvement, et une chanson tout en français, ce fut, à n’en pas douter, un moment d’émotion, le premier de la soirée. 

Les Islandais qui suivent n’ont pas eu la chance de défendre leur titre en direct, à cause d’une contamination au Covid des pour des membres du groupe. C’est une performance enregistrée lors des répétitions qui a été diffusée. Malgré ça, l’Islande finit au pied du podium.

Le moment de fraicheur de la soirée arrive en quinzième position avec l’Allemand Jendrik et son titre « I don’t feel hate ». Très colorée, la prestation est originale et déjantée, à l’image de ce qu’a pu produire l’Allemagne avec Guildo ou Stefan Raab.

La Finlande nous présentera son côté sombre, la Lituanie nous emmènera en discothèque. 

Et Voilà Barbara Pravi, heureuse de son passage en 19ème position entre Ukraine et Azerbaïdjan. Elle nous livre une prestation très forte en émotion, toute en sobriété. Elle fut parmi les artistes les plus applaudis par les spectateurs présents dans la salle.

Bien sûr celui qui a décroché la compétition de l’applaudimètre est le candidat des Pays-Bas Jeangu Macrooy et son titre au rythme très africain « Birth of a New Age ». Détonnant dans cette soirée.

Reste trois pays : l’Italie avec un rock puissant, la Suède avec un titre comme elle sait les produire, et Saint-Marin dans un titre rap-techno. Senhi, qui revenait en compétition pour Saint-Marin était accompagné de Flo Rida, un rapeur connu. Sa prestation, relevé a plus au public et clôturait la compétition.

Pour l’entracte, des gagnants ont été conviés pour interpréter leur titre victorieux. Ainsi, nous avons pu redécouvrir Sandra Kim (86 - J’aime la vie), Lenny Kuhr (69 - De troubadour), le groupe Teach-In (75 - Ding-a-Dong), Helena Paparizou (2005 - Number One), Måns Zeimerlöw (2015 - Heroes), Lordi (2006 - Hard Rock Hallelujah), et bien sûr le gagnant en titre, Duncan Laurence avec Arcade (absent pour cause de covid). Chantal et Jans, deux des quatre présentateur du show, reçoivent le feu vert du nouveau superviseur de l’UER, le suédois Martin Österdahl pour lancer le moment le plus palpitant de la compétition : l’annonce des votes.

Israël ouvre le bal, les Pays-Bas le ferme. Parmi les porte-paroles, on reconnaitra Carola qui remporta, il y a 30 ans le concours à Rome devant Amina, à qui elle rendra hommage avant d’annoncer le 12 points suédois. D’ailleurs, Amina fait depuis, une carrière artistique en Suède. L'Islande a été très remarquée lors de l'annonce des 12 points. En effet, le porte-parole n'attendait qu'une seule chose : Ya Ya Ding-Dong. Un hommage au film sur le Concours.

Pour la France, c’est Carla, représentante française au Junior 2019 qui donna les 12 points. C’est un moment très stressant, beaucoup de suspens, mais très vite, les favoris se détachent. A l’issue des votes du jury, le résultat est très serré en tête du classement. Tout peut arriver ! La Suisse est 1ère avec 267 points, suivi par la France et 246 points et Malte 3ème avec 208 points. La victoire serait-t-elle au bout du chemin ? Durant le décompte des votes, la France n’a pu compter sur les points belges et russes, une surprise. Mais tout aussi surprenant, Barbara Pravi a su séduire les jurys du Royaume-Uni et de l’Irlande ! Au total, elle a récolté 8 12 points, au tant que le Suisse. La France a donne sa note maximale à la Grèce.

Dernière ligne droite, il s’agit de découvrir les votes du public. En commençant par le Royaume-Uni, dernier des jurys professionnels et en terminant par la Suisse, leader de la compétition à cet instant. Et là, c’est grosse surprise qui attend les spectateurs. Non seulement, le Royaume-Uni ne récolte pas de points du public, mais l’Allemagne, l’Espagne et les Pays-Bas n’en reçoivent pas non plus. Un choc.

De fait, seul 8 pays auront plus de 100 points. Malte 3ème du jury n’aura que 47 points, le podium lui échappe. Le Suisse, leader, se retrouve 7ème du public avec 165 points. La troisième place sera pour lui. La France, deuxième du jury termine 3ème du public avec 251 points, derrière l’Ukraine qui se voit attribuer 257 points. Classé 9ème par les jurys, elle finit en 5ème place au final. 

L’italie, elle reporte le vote du public avec 318 points. La chute de la Suisse et de Malte dans les votes du public lui offre la victoire finale avec 534 points.

Pour son retour, l’Eurovision s’offre ainsi une soirée riche en émotion, en suspens. Rendez-vous l’année prochaine pour la 66ème édition, en Italie.

Tous les titres de cette 65ème édition sont à écouter sur… France Eurovision La Radio.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article