UKRAINE - Go_A

Go_A crée une réinterprétation moderne du folklore ukrainien, présentée sous forme de son électronique. Le nom du groupe se compose de "Go", comme "mouvement", et de "A", comme la lettre grecque ancienne "alpha" qui fait référence à un retour aux racines culturelles.

L'histoire du groupe a commencé en 2012, lorsque le producteur sonore Taras Shevchenko a rencontré la chanteuse Kateryna Pavlenko. Aujourd'hui, Go_A est composé de la chanteuse Kateryna Pavlenko et des musiciens Taras Shevchenko, Ihor Didenchuk et Ivan Hryhoriak.

Kateryna dirige la composante ethnique du groupe : elle a étudié le folklore la plus grande partie de sa vie. Kateryna peut chanter avec la "voix blanche", une technique folklorique authentique, et maîtrise une gamme vocale importante. Taras est un joueur de clavier et de percussion et le producteur de son de Go_A. Il travaille dans divers styles de musique et sait harmoniser des choses complètement différentes, comme la sopilka ukrainienne et la batterie brésilienne, ou la bandura, les riffs de guitare lourds et la drum 'n bass. Ihor Didenchuk est un folkloriste et un multi-instrumentiste unique dont le riche arsenal musical comprend des instruments traditionnels ukrainiens comme la sopilka, la frilka, la floyara, la telynka, la trembita et la drymba. Ihor est également membre d'un groupe de rap. Le quatrième membre, Ivan Hryhoriak, a expérimenté des styles et des sons musicaux, notamment l'acoustique (fingerstyle), le prog metal (guitare basse), la contrebasse dans un orchestre folk et la guitare électrique. Ivan travaille également comme coach vocal dans une école.

En 2016, Go_A a remporté le concours du meilleur morceau en Ukraine. Leur chanson Vesnianka a immédiatement été placée en rotation radio et a été en tête du palmarès pendant 6 semaines. En conséquence, ils ont été nominés pour le titre de Découverte de l'année KissFM. En 2019, la chanson est entrée dans le Top 10 іTunes Dance chart en Slovaquie également.

Regardez la vidéo en cliquant ici   

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article